Les artistes de la rentrée 2015

Compagnie Insolit'a Danse

Insolit'a Danse a été fondée en 2012 par Laureline Mialon, chorégraphe et danseuse, dans l'objectif de promouvoir et de créer des spectacles dans des lieux insolites, sur des musiques en direct ou enregistrées. Elle s'est déjà produite dans des lieux tels que l'Hospice Comtesse, l'Hermitage Gantois, la devanture de l'Opéra ou encore la Vieille Bourse à Lillesur des musiques tels que Rameau, La Folia, ou encore le silence. La compagnie compte aujourd'hui 5 danseuses avec un effectif modulable en fonction des projets.

Laureline Mialon, danseuse et chorégraphe

Laureline Mialon débute la danse à l'âge de 7 ans et prend rapidement goût à cet art. A l'âge de 15 ans, elle rentre en sport-étude au conservatoire de Lille où elle termine ses classes de danse classique et contemporaine. Pendant 4 ans, elle se diversifie en apprenant d'autres formes de danse et fonde au même moment sa compagnie de danse.

Depuis trois ans, elle est membre du Junior Ballet de Lille et se produit 5 à 6 fois par an dans des spectacles classiques et néo classiques en région Nord Pas de Calais. En 2015 elle a obtenu l'Examen d'Aptitude Technique et poursuit son parcours de danseuse et de créatrice scénique

Xavier Brunet, comédien

Xavier Brunet découvre le théâtre et prend gout à la scène pendant sa scolarité secondaire. Il complète ses connaissances et travaille son jeu notamment à l'université de Lille 3 où il crée en 2000 la pièce " Manger " avec l'atelier théatre " Cinq à sept ". Il bénéficie également de l'enseignement de Roger planchon pour la mise en scène et de Dominique Sarazin pour la direction d'acteur.

De 2001 à 2003, il dirige la troupe " Entre nous " sur la métropole lilloise pour laquelle il écrit la pièce " Question de caractère " qu'il joue et met également en scène. En 2004, il rejoins la troupe " Soyons scène " de Loos et alterne la mise en scène, l'écriture et le jeu dans des productions en région et à Paris (2005, Rencontres de Philippe Caure, 2008, Dernières volontés, 2011, Amour, argent et autres contrariétés de Xavier Brunet, 2012, La Soupière de Robert Lamoureux, 2013 : Le Noir te va si bien de Saul O'Hara, 2014, La Bonne mère de Carlo Goldoni, 2015, Impair et père de Ray Cooney)

Nicolas Pichon, orgue

Nicolas Pichon (1981), a étudié l'orgue, le piano et le solfège dans les classes de François Bocquelet à l'ENMD de Calais et Vincent Leroy à l'ENMD de Tourcoing. Il s'est perfectionné au conservatoire supérieur de Paris en classe d'interprétation et dans l'art de l'improvisation auprès de Pierre Pincemaille au CRR de St Maur des fossés. Il ya reçu par un premier prix d'improvisation obtenu en juin 2012. Egalement, il s'est vu récompensé en 2013 du premier prix et prix du public au Concours international d'improvisation de Luxeuil Les Bains dans le cadre du Festival. Organiste titulaire de St Martin d'Esquermes à Lille depuis 2000, il est à l'origine, et directeur artistique, du festival international d'orgue de St Martin d'Esquermes. Titulaire de la carte professionnelle d'organiste liturgique du diocèse de Paris, il est suppléant aux grandes orgues de Ste Clotilde à Paris. En Septembre 2010, il a été nommé organiste titulaire des grandes orgues de la chapelle de la Maison d'éducation de la Légion d'Honneur à Paris-St Denis.

Jean Vandamme, conférencier

Professeur de mathématique, Jean Vandamme s'intéresse au patrimoine religieux par l'association CASA (Communautés d'Accueil dans les Sites Artistiques) qui organise des visites l'été, dans des églises du Moyen-Age à nos jours. Il y fut actif de 1974 à 1994 faisant visiter des abbayes cisterciennes (Le Thoronet, Aubazine, Flaran) ou bénédictines (Vézelay, Saint-Benoît-sur-Loire, Conques, Saint-Guilhem le Désert, Saint-Sever de Gascogne, Saint-Victor de Marseille), des cathédrales gothiques (Laon, Bourges) … Il en fut le président de 1985 à 1989.
Depuis 2002, suite à une mutation à Paris, il a repris du service dans CASA comme guide de Notre-Dame de Paris. Il est actuellement responsable de la centaine de guides qui présentent cette cathédrale (presque) tous les jours de l'année en neuf langues.
Il fut président, pendant une dizaine d'années, de Loisirs et Culture, association culturelle de la paroisse Saint-Paul à Marcq, qui est notamment propriétaire de l'orgue et du Chemin de Vie de l'église.

Michel Bonnand, Chemin de vie

Michel BONNAND, né le 30 décembre 1935 à Crosne (Essonne) fut élève du peintre Aujame et du sculpteur Charpentier-Mio.

1951 Entre à l'école Nationale des Métiers d'Art (atelier vitrail).

1954 Part en Lorraine seconder le maître-verrier Gaudin qui restaure les vitraux de la cathédrale de Metz.

1955 Crée à Metz son propre atelier de vitrail qu'il dirige jusqu'en 1970.

1966 Gagne le concours national pour l'érection du Monument commémoratif des Trois-Guerres à Bitche.

1968 Première exposition personnelle au Luxembourg, galerie Bradtke.

1971 Exposition personnelle à Metz, salle de la Mutualité.

1973 Remarqué par Jean Minet, expose à Paris, place Beauvau et rue de Miromesnil, puis Vichy.

1974 Exposition à Clermont-Ferrand, "Prix des Volcans" (prix du public).

1975 à 2015 Expositions personnelles dans toute la France : Metz • Rouen • Clermont-Ferrand • Saint-Paul-de-Vence • Lille • Paris • Strasbourg • Noirmoutier • Vichy • Honfleur • Colmar • Béthune • Chantilly • Sens • Barbizon • Nîmes • La Rochère, etc.
Et à l'étranger : Osaka, Tokyo, Hiroshima…
Dans le même temps, Les Chantiers du Cardinal à Paris lui demandent de concevoir les aménagements et la décoration de nouveaux lieux de culte qu'ils édifient en région parisienne à Créteil, Evry, Antony, Chennevières, Chaville, Bonnelles, etc., où il crée sculptures, vitraux, autels, tabernacles, retables...

(source: http://www.michelbonnand.com/)

Michel Alabau, orgue

Né en 1957, Michel Alabau a étudié l'orgue sous la direction de Jeanne Joulain puis de Jean Boyer au CNR de Lille.

À partir de 1977, il fréquente assidûment la tribune de l'orgue de St Séverin à Paris, point de rencontre de toute une génération de musiciens séduits par l'osmose entre le lieu, l'instrument et ses trois titulaires : Michel Chapuis, Francis Chapelet et Jean Boyer. À leur écoute, il s'imprègne des différents styles d'interprétation et d'improvisation.

Organiste de l'église Saint Martin de Carvin de 1972 à 1986, il est nommé titulaire de Saint Séverin en 1988, succédant à Jean Boyer. Parallèlement à ses activités d'enseignement musical, il donne des concerts en France (Festival Toulouse les Orgues, Festival de St-Michel-en-Thiérache, Printemps des Arts de Nantes, Festival de Caen, Contrepoint 62…) et à l'étranger (Allemagne, Belgique, Japon).
Il crée en 2003 l'ensemble instrumental Les Parodies Organisées pour lequel il écrit un répertoire de transcriptions inédites pour grand orgue, cordes, bois et percussions et avec lequel il se produit dans différents festivals (Toulouse les orgues, Contrepoint62, saison de la ville de Paris, Festival de Caen-lamer…).

Depuis 2008 il se produit régulièrement avec la soprano Françoise Masset . En 2013 il crée à Paris avec la comédienne Marie Christine Barrault « le Théâtre du Monde » (livret de Patrick Calais sur des textes de Jacques- Bénigne Bossuet). Son enregistrement consacré à des transcriptions d'opéras de Lully et de Rameau (1997, collection tempéraments/Radio-France, enregistré sur l'orgue historique de St-Maximin la Sainte Baume) a reçu l'accueil enthousiaste du public et de la critique (5 Diapasons, 10 de Répertoire).

Discographie :
« Chorals et Partitas » autour de J.S. Bach, orgue J.F. Dupont (1987) de l'église St-André à Caen. (Triton)
« Jean-Sébastien Bach, 14 pièces d'orgue », orgue Bernard Cogez (1994) de la chapelle du Collège de Marcq-en-Baroeul. (Triton).
« Lully – Rameau, scènes d'opéras en forme de Suites », orgue J.E. Isnard (1774) de StMaximin-la-Sainte-Baume. (collection Tempéraments, Radio-France / Abbaye de St-Michelen-Thiérache).
« Amours impossibles » avec la soprano Françoise Masset, transcriptions d'opéras de Lully et Purcell, Orgue Freitag /Tricoteaux de l'église St Waast de Béthune. (Triton)

Ensemble Ophicléide

L'ensemble Ophicléide a été fondé en 2009. Cette formation originale et inédite regroupe des musiciens de la région Nord Pas-de-Calais autour d'un projet ambitieux de transcriptions du répertoire classique et contemporain mêlant le charme des voix, la chaleur des saxophones et l'orgue dans sa dimension orchestrale. Depuis deux ans, les musiciens de l'ensemble s'attachent plus particulièrement à une relecture des musiques composées pour le cinéma ou pour la scène. L'ensemble Ophicléide se produit régulièrement en France et en Belgique et participe à de nombreuses manifestations culturelles.

Simon Autret (saxophones Soprano et Alto) - Après une formation musicale dans les conservatoires de Roubaix, Lille et Cergy Pontoise tout particulièrement avec Joël Batteau et Jean Yves Fourmeau, Simon Autret s'est naturellement orienté vers l'enseignement de la musique: il transmet son savoir plus particulièrement dans les écoles de musique de Lomme et Saint André. Parallèlement à sa carrière d'enseignant, il continue à développer sa connaissance de l'instrument et surtout sa pratique collective, en jouant dans le Quatuor les Saxéléons, Quatuor Résonance, et dirige le Nou's Hot Big Band. Passionné par la transcription de la musique baroque, pétri par la musique de jazz, Simon Autret contribue à l'élaboration et à l'émergence d'un répertoire original au sein de l'ensemble Ophicléide (transcriptions de musique de film, d'œuvres du répertoire pour ensemble de saxophones avec chanteurs, orgue etc.).

Benjamin Aguirre (saxophone Baryton et Chant) : Après des études de saxophone aux conservatoires de Lille, Paris 10e et Cergy Pontoise (classe de Jean Yves Fourmeau) dans lesquels il obtient plusieurs Premiers Prix, Benjamin Aguirre Zubiri se forme à la direction de chœur à l'Université Paris Sorbonne. Il obtient une Licence mention Direction de chœur (classe de Denis Rouger) et poursuit sa formation au conservatoire de Créteil (classe d'Ariel Alonso) à l'Académie Vocale de la Sarthe (Yves Parmentier) et lors de nombreux stages tel que l'International Master Class in Choral Conducting à l'Université d'Uppsala sous la direction de Stefan Parkman, Denis Rouger, Michael Gläser et Stephen Cleobury. Parallèlement à sa formation de Chef de chœur, Benjamin Aguirre Zubiri poursuit ses études de chant au conservatoire du 18e arrondissement à Paris dans la classe de Sophie Hervé. Il chante avec les Solistes de l'Académie en Sarthe, au sein du chœur Figure Humaine et avec le chœur de l'Opéra de Lille. Il fait ses débuts scéniques avec le chœur de l'Opéra de Lille dans une nouvelle production de Traviata sous la direction de Jean-Claude Casadesus et chante au gala des jeunes talents à la Villa Médicis, Rome.

Jérôme Roselé, (saxophone Ténor) est un musicien complet. Après avoir achevé ses études de musique classique au Conservatoire de Roubaix, il se consacre à l'étude du saxophone dans toutes ses formes, ce qui l'amène ainsi à jouer dans différentes formation dont La Bande à Donf (orchestre de rue, funk, ska, reggae), les Saxéleons (quatuor de saxophones), ou l'Européan Twin Band ( big band européen ). Après différentes formations en jazz (jazz à Marciac, Conservatoire de Tourcoing et de Lille), c'est naturellement qu'il s'oriente vers une musique aux frontières de plusieurs styles et qu'il intègre, entre autres ensembles, Ophicléïde.

Après des études de piano et d'orgue auprès de François Bocquelet et Vincent Leroy dans les ENMD de Calais et Tourcoing, Jean- François Pichon se perfectionne successivement dans les classes d'Aude Heurtematte, Susan Landal et François Henri Houbart dans les CNR de Lille puis de Rueil Malmaison. Il est organiste titulaire des orgues de Notre Dame des Victoires, Saint Paul et de l'Institution Libre à Marcq en Baroeul. En 2013, il a remporté le prix spécial du jury du festival d'orgue de Courtrai. Musicien complet et très attaché à la musique d'ensemble, Jean François Pichon se produit régulièrement avec d'autres instrumentistes, musiciens ou artistes. Il est également le cofondateur en 2010 de l'ensemble " Ophicléide " qui se consacre à la transcription et à la création d'œuvres pour trio de saxophones et orgue. Il a par ailleurs été accompagnateur d'Anima Vocale (chœur du Collège de Marcq) pendant de nombreuses années et a enregistré avec cet ensemble un programme de musique sacrée pour chœur et orgue en 2008. Il a fondé en 2011 l'ensemble vocal " Clara Voce " et en assure depuis la direction musicale et artistique. Il est à l'origine du projet de la rentrée des orgues à Marcq en Baoreul et poursuit le développement de ce festival.